COFRAD

La Compagnie Française d’Agencement et de Décoration (Cofrad), spécialisée dans la fabrication de mannequins de vitrines a été acquise en 2017 par le groupe Bustes et Mannequins de France, un des leaders mondiaux du secteur. Après avoir sollicité l’ouverture d’une procédure de sauvegarde auprès du tribunal de commerce de Paris en novembre 2017 suite à une baisse significative de son chiffre d’affaires, la société vient de voir son plan de sauvegarde autorisé par ledit tribunal, scellant une importante restructuration.

L’offre du groupe Cofrad s’étend de la conception des mannequins, à travers les marques About Display et Patina-V, jusqu’à leur fabrication au sein de leur usine de Los Angeles et par leurs partenaires en Asie et Europe. Avec plus de 150 collaborateurs à travers l’Europe, les Etats-Unis et l’Asie, l’entreprise, qui revendique l’utilisation de matériaux éco-responsables pour sa production, se distingue par sa présence internationale et dispose d’une capacité de production de 10 000 mannequins par mois.

Nonobstant ce véritable savoir-faire, l’entreprise a dû faire face à une situation de pertes, causée par une baisse de son chiffre d’affaires qui n’était pas en ligne avec les prévisions établies par le précédent management. Aussi, le nouveau management de la société à conçu et mis en œuvre une restructuration tant sur le plan social, opérationnel (déménagement du siège et de l’entrepôt, mutualisation de moyens au niveau du groupe), que financier (restructuration de dette), avec pour objectif de réadapter la structure de coûts de l’entreprise à son niveau de chiffre d’affaires.

Cette profonde restructuration s’est rapidement traduite par un retour à la rentabilité permettant de retrouver les capacités financières nécessaires pour faire face à ses engagements vis-à-vis de ses créanciers et d’investir dans une nouvelle politique de redéploiement commercial initiée durant la période d’observation afin d’assurer la croissance de son chiffre d’affaires.

Le plan de sauvegarde ainsi établi a été validé par le Tribunal de Commerce de Paris aux termes d’un jugement rendu le 16 avril 2019.

Cofrad était conseillé par De Gaulle Fleurance (Julien de Michele, Avocat Associé) et par Exelmans (Grégoire Thiebaut). Florent Hunsinger est intervenu en qualité d’Administrateur Judiciaire et Julia Ruth (MJA) en qualité de Mandataire Judiciaire.

Par Cyprien de Girval

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.