Mardi 20 février 2018, le Tribunal de commerce de Grenoble a rendu sa décision pour trois des entreprises du groupe Maike Automotive reprises.

Les entreprises Franck & Pignard et Précialp sont reprises par un trio d’entreprises de Haute-Savoie et de l’Ain (Alpentech, Kertesis et MGI Coutier), lui-même spécialisé dans le décolletage. 540 emplois sur les 580 que comptent les deux sociétés sont maintenus.

L’entreprise EMT 74, située à Bonneville (Haute-Savoie) avait suscité l’intérêt de trois repreneurs potentiels dont un chinois et deux français. C’est finalement un repreneur de la région, Leman Industries, qui prendra les manettes de l’entreprise à compter du 1er mars 2018. 72 emplois ont été conservés sur les 127 que compte l’entreprise.

Concernant Peugeot Japy qui compte 316 salariés basés dans le Doubs, la procédure suit son cours, la date limite de dépôt des offres a été fixée au 23 février 2018 et l’audience d’examen des offres par le Tribunal de commerce de Grenoble devrait avoir lieu le 15 mars 2018.

Par Bastien de Breuvand

Sur le même sujet :

http://maydaymag.fr/2018/02/12/actu-peugeot-japy-passe-de-procedure-de-sauvegarde-redressement-judiciaire/

http://maydaymag.fr/2018/01/24/actu-maike-automotive-place-en-procedure-de-sauvegarde/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.