Marc Glita

Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, et Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances, ont annoncé le 30 août dernier la nomination de Marc Glita à la tête de la délégation interministérielle aux restructurations d’entreprises à partir de ce jour, lundi 2 septembre 2019, en remplacement de Jean-Pierre Floris.

C’est un trentenaire qui a été choisi pour remplacer Jean-Pierre Floris en tant que Délégué Interministérielle aux restructurations industrielles. Avec cette nomination, Bercy renoue avec ses recrutements traditionnels en plaçant un haut fonctionnaire, en remplacement d’un ancien chef d’entreprises. Travaillant aux côtés du Comité Interministériel de Restructuration Industrielle (CIRI), le délégué interministériel aux restructurations d’entreprises, dont le poste a été créé par le gouvernement Philippe, occupe une fonction de coordination à cheval entre l’administratif et le politique.

Normalien et ingénieur des Mines, Marc Glita a travaillé auprès du préfet de la région Haute-Normandie en tant que chef du service « développement économique régional » à la Direccte Haute-Normandie, avant d’être nommé directeur régional adjoint de la Direccte Normandie, responsable du pôle « entreprises, emploi, économie » et commissaire au redressement productif pour la région Normandie.

En 2016, Marc Glita devient chef du bureau des industries de l’énergie à la Direction générale des entreprises au ministère de l’Economie et des Finances. Il est nommé délégué interministériel adjoint lors de la création d’une délégation interministérielle aux restructurations d’entreprises en décembre 2017. Cette création s’inscrit dans le cadre d’une action du Gouvernement pour améliorer le traitement des difficultés des entreprises et maîtriser l’impact social des restructurations.

Marc Glita succèdera donc à Jean-Pierre Floris, en poste depuis la création de la délégation interministérielle aux restructurations d’entreprises. Ces deux dernières années, Jean-Pierre Floris et ses équipes ont accompagné, avec l’appui des services de l’Etat, une centaine d’entreprises confrontées à des difficultés diverses. Dans neuf cas sur dix, une solution permettant le maintien de l’activité économique a été trouvée.

Par Cyprien de Girval

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.