Placée sous la protection du Tribunal de commerce d’Auxerre dans le cadre d’une procédure de redressement judiciaire, la société Gramm’s, connue notamment pour sa production artisanale de French Pop-Corn, a fait l’objet d’un plan de cession homologué par le Tribunal de commerce en février dernier au profit du Groupe SFC (Société Française de Cacao), confiseur et chocolatier.

Créée en 2014 par les frères Rivallain, Gramm’s, alors jeune startup Auxerroise, a développé une gamme de fruits ou légumes enrobés de chocolat ainsi que des coffrets, mais c’est surtout pour ses French Pop-Corn que la société a vite connu le succès. En effet, Gramm’s propose des saveurs classiques et originales allant des Pop-Corn au caramel au beurre salé classiques à des produits parfumés à des saveurs originales telles que poivre du sichuan, citron ou mango curry et bien d’autres.

Néanmoins, suite à des difficultés (baisse de 50 % des commandes en 2020 du fait de la Covid-19), en l’absence de solution de financement complémentaire pour renforcer la politique commerciale de l’entreprise et ne pouvant que constater son état de cessation des paiements, Gramm’s a sollicité la protection du Tribunal de commerce d’Auxerre qui a ouvert une procédure de redressement judiciaire le 9 novembre 2020 à son bénéfice.

À l’issue de cette procédure expresse, ayant duré 3 mois, au cours de laquelle a été recherché un repreneur sous l’égide de Maître Jean-Baptiste Albertini, Administrateur Judiciaire, un plan de cession a été homologué par le Tribunal de commerce d’Auxerre, par un jugement en date du 3 février 2021, au bénéfice du Groupe SFC dirigé par Sébastien Langlois, présentant les meilleures conditions d’une reprise pérenne des activités.

Créée en 2019, le Groupe SFC a désormais étendu sa présence à Auxerre. Il est spécialisé dans la fabrication de cacao, chocolat et de produits de confiserie sous plusieurs marques dont Rraw.

Cette cession a permis de préserver la totalité des emplois et de renforcer la valeur d’entreprise de la Maison Gramm’s. Le projet du Groupe SFC et les investissements prévus viennent soutenir la poursuite de l’aventure et le développement de la production de pop-corn haut de gamme dans l’Yonne grâce à de nouveaux moyens humains et matériels.

BCM (Jean-Baptiste Albertini) est intervenue sur le dossier en tant qu’administrateur judiciaire.

Gramm’s était conseillée par Spark Avocats (Pierre Léo Jeanmougin).

Le Groupe SFC était conseillé par le cabinet Asmar & Assayag (Ari Assayag).

Par Caroline de Bonville

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.