Entreprises en difficulté

Cette semaine, Mayday fait sa revue des principales actualités des entreprises en retournement couvertes par la presse. Au programme : Nice Matin qui bénéficie d’une procédure de sauvegarde, Arc International qui inquiète et Coretec qui rachète l’Usine Tecma.

Nice Matin bénéficie d’une procédure de sauvegarde

Le Figaro évoque la décision de la direction du journal d’ouvrir une procédure de sauvegarde sur fond de contestation avec son actionnaire Nethys. Ce dernier a tout de même investit 20 millions d’euros ces deux dernières années et va contester l’ouverture de la procédure de sauvegarde. Le milliardaire franco libanais Iskandar Safa, propriétaire de Valeurs Actuelles,  s’intéresse au journal niçois et pourrait profiter du conflit actuel d’actionnaires pour reprendre le titre.

Arc International inquiète

Le journal Le Monde se fait l’écho des difficultés chroniques du Groupe Arc International. Le groupe qui avait pourtant réalisé une importante restructuration financière en 2015 (350 millions d’euros d’effacement de dettes) semble à nouveau dans la tourmente après avoir contracté 400 millions d’euros de nouvelles dettes depuis sa restructuration. Avec 5.500 salariés et plusieurs restructurations au compteur le dossier inquiète les politiques.

Coretec qui rachète l’Usine Tecma 

France 3 se fait l’écho de la reprise de Tecma par Coretec. Les deux entreprises fabriquent toutes les deux des machines outils et lignes de production pour des sous-traitants automobiles. Le repreneur ne reprend pas 48 salariés sur les 118 que compte l’entreprise. Des salariés qui considèrent que leur entreprise a été bradée, compte tenu des actifs dont elle dispose et des conditions défavorables du PSE.

Par Cyprien de Girval

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.