happychic

L’activité prêt-à-porter masculin du groupe Mulliez (Happychic) qui regroupe les enseignes Jules, Brice, Bizzbee et GentleFactory traverse une période délicate qui nécessite la mise en œuvre d’un projet de transformation présenté cette semaine par la direction d’Happychic.

C’est dans le cadre d’un comité d’entreprise extraordinaire qui s’est tenu au siège du groupe, à Roubaix, que la direction d’Happychic a annoncé son projet de transformation pour redynamiser l’activité sur un marché très concurrentiel, notamment avec le développement du e-commerce et l’évolution des modes de consommation qui engendrent une baisse du trafic en magasin et du chiffre d’affaires depuis plusieurs années.

Parmi les différentes mesures de ce plan, serait prévue la suppression de 466 postes sur les 3000 que compte le groupe, essentiellement dans les points de vente puisque Happychic prévoit la fermeture de 88 magasins d’ici 2021.

Pour se transformer, le groupe a notamment pour projet de fusionner les enseignes pour aboutir à la création d’une seule enseigne avec une marque leader international de la mode masculine. Sont également évoqués les projets de lancement de nouvelles lignes de produits et le développement du site internet et du programme de fidélisation.

Si à l’heure actuelle aucune procédure de plan de sauvegarde de l’emploi n’est en cours, des négociations devraient avoir lieu entre fin août et novembre 2018.

Par Bastien de Breuvand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*