Delta Dore

Les salariés de la Société Ardennaise Industrielle espéraient être fixés mardi 10 avril sur la reprise de l’entreprise par Delta Dore. Le Tribunal de commerce de Compiègne a décidé de reporter sa décision au 2 mai.

Selon Maître Mélanie Touchon, avocate des salariés de la SAI, il semble qu’une question juridique autour des licenciements à prononcer soit à l’origine de ce report. En effet, l’administrateur judiciaire se serait prononcé en faveur de la cession au profit de Delta Dore, sans demander toutefois au tribunal l’autorisation de procéder au licenciement des salariés non repris aux termes de l’offre de Delta Dore, option qui n’est pas envisageable juridiquement puisque la cession impose d’avoir identifié les salariés dont le contrat de travail sera transféré.

Le tribunal de commerce a donc rouvert les débats et une nouvelle audience a été fixée au 2 mai prochain afin que l’administrateur judiciaire clarifie sa position sur ce point. Rappelons que le comité d’entreprise est favorable à l’offre de reprise de Delta Dore, qui prévoit de conserver 24 salariés sur les 181 que compte l’entreprise.

Par Bastien de Breuvand

Sur le même sujet :

#Actu : Extension du redressement judiciaire à la société Electrolux

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.