Arcadie Sud-Ouest

En redressement judiciaire depuis le début du mois de juillet 2020, le premier groupe d’abattage et de découpe de produits carnés, Arcadie Sud-Ouest, se retrouve dépecé et partagé entre trois repreneurs principaux, Unicor, son premier actionnaire, ainsi que Carnivor et Bigard, qui s’est en partie associé pour la reprise avec Lur Berri. 

Fondée en 1989 à Rodez, la coopérative Arcadie Sud-Ouest se présente comme le leader français de l’abattage d’ovins, de bovins et de porcs. Avec ses 14 sites en Nouvelle Aquitaine et en Occitanie, le groupe couvre une dizaine de départements du Sud-Ouest, et emploie un millier de salariés.

Déjà fragilisée par la baisse de la consommation de la viande en France, et de la commercialisation du cuir, la coopérative a été abattue par la fermeture des restaurants qu’a engendré la crise sanitaire du Covid-19. La restauration représentait en effet, en 2019, un quart de son chiffre d’affaires.

Par jugement du 1er juillet 2020, le Tribunal de commerce de Montpellier a prononcé l’ouverture du redressement judiciaire du groupe. Le groupe a d’abord cherché à se réorganiser en interne et à faire entrer un partenaire au capital. Mais ce sont au contraire des offres de reprises qui lui sont parvenues, conduisant Arcadie Sud-Ouest à se diriger vers un plan de cession.

L’étude FHB de Montpellier (Jean-François Blanc et Léa Demeaux) ainsi que l’étude FHB de Pau (Sylvain Hustaix) ont été désignées en tant qu’administrateurs judiciaires, et Christine Dauverchain ainsi que Vincent Aussel ont été désignés en qualité de mandataires judiciaires.

Par jugement du 4 septembre 2020, le Tribunal de commerce de Montpellier a ordonné la cession des 14 sites du groupe Arcadie Sud-Ouest au profit de trois repreneurs principaux :

  • Carnivor, groupe toulonnais spécialisé dans l’élevage, la production et la distribution de viandes et de produits carnés, reprenant un total de 276 postes de travail avec le site de Thiviers (abattoir/découpe-cheville), celui de Brive la Gaillarde (abattoir/atelier de découpe-cheville), ainsi que trois boucheries (Bergerac, Ribérac et Périgueux). Le Groupe reprend par ailleurs les titres de participations du site de production Pedavia, situé à Saint Palais (découpe-cheville).

  • Unicor, groupe coopératif aveyronnais et actionnaire principal d’Arcadie Sud-Ouest (25,88% du capital), reprenant le site de production de Rodez.

  • Bigard, leader national de la viande dans le sud-ouest, se renforce en reprenant seul le site de Gramat (80 salariés), et les sites de Mont de Marsan, Auch, Anglet et Tarbes, pour un total de 275 salariés, avec la coopérative agricole située dans les Pyrénées-Atlantiques, et actionnaire majoritaire d’Arcadie Sud-Ouest, Lur Berri. Pour cette reprise commune, ces deux groupes ont conclu un accord d’acquisition d’une partie des activités du groupe Arcadie Sud-Ouest. Selon le journal Sud-Ouest, une nouvelle entité sera par la suite créée, sous le nom d’Arcadie Viande, et qui serait détenue à hauteur de 30% par Lur Berri et à hauteur de 70% par Bigard.

Le candidat Capel reprend quant à lui le site de Cahors avec ses 16 salariés.

Arcadie Sud-Ouest a été accompagnée par l’étude FHB (Jean-François BlancSylvain Hustaix et Léa Demeaux) en qualité d’administrateurs judiciaires et par Christine Dauverchain et Vincent Aussel en qualité de mandataires judiciaires. Le groupe a par ailleurs été conseillé par le cabinet Axiom Avocats (Maïté Leleu Menassier) ainsi que par le cabinet KPMG (Mathieu Gipoulou, Bernard Valla, Emmanuel Bernard et Sébastien Val).

Dominique Bernard, directeur général d’Arcadie Sud-Ouest, ainsi que le cabinet Valtus, leader européen du management de transition ont en outre été désignés comme manager de crise par les actionnaires du groupe.

Le repreneur, le Groupe Carnivor était représenté par le cabinet Astrup Tellechea (Marie Tellechea et Maxence Boucher)

Le repreneur, Unicor était conseillé par le cabinet Aguera Avocats (Frédérique Ceccaldi).

La coopérative agricole Lur Berri était assistée par le cabinet Valoren (Virginie Verfaillie Tanguy, Morgane Valla, et Charlotte Vial).

Le groupe Bigard était représenté par le cabinet S.J.A (Joël le Ferrand et Julien Fanen).

Le groupe Capel était quant à lui représenté par le cabinet Gaillard Associés (Luc Gaillard).

Par Agathe Caquineau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.