GM Associés

Mayday est parti à la rencontre de professionnels du retournement et a décidé de vous les présenter. Plus qu’un portrait, c’est aussi un lien privilégié que Mayday noue avec eux, afin qu’ils participent à promouvoir les bonnes pratiques du retournement d’entreprises. Aujourd’hui, nous sommes heureux de vous présenter le cabinet d’avocats GM Associés qui intègre Mayday Community.

Contraction de Laurent Grisoni et Etienne Masson, GM Associés est un cabinet d’avocats spécialisé en droit social appliqué aux entreprises en difficulté. Intervenant aux côtés des dirigeants des entreprises en difficulté, des organes de la procédure, et des repreneurs, les avocats se sont forgés une spécialisation dans la spécialité, qui fait d’eux des experts reconnus dans un marché méconnu.

« En matière d’entreprises en difficulté, on a un droit du travail spécifique et on a besoin d’avocats spécialisés sur ce segment » indique Arnaud Moussatof, avocat associé chez Brown Rudnik. « Et sur ce marché, ils sont peu nombreux. Les délais sont très courts et nécessitent des avocats qui savent s’adapter » poursuit l’avocat.

Ayant développé une niche dans la niche, Laurent Grisoni et Etienne Masson sont membres du club très fermé des avocats en social qui interviennent en procédures collectives. Si Laurent Grisoni est la « référence en matière de licenciements collectifs en liquidation judiciaire »  pour Amandine Riquelme, mandataire judiciaire rémoise, Hélène Charpentier, administrateur judiciaire associée chez Solve, loue leur « grande expertise et leur approche humaine des dossiers » qui font d’eux « l’une des meilleures équipes du marché » pour l’administrateur judiciaire parisien.

La précision d’une horlogerie Suisse

S’ils ont assurément « gagné la confiance des organes de la procédure » constate Arnaud Moussatof qui a rencontré Laurent Grisoni dans plusieurs dossiers, c’est parce qu’ils sont « précis et fiables, ont une grande maitrise des calendriers, une parfaite connaissance des relations sociales et une analyse fine des zones de risque » pour Jonathan El Baze, administrateur judiciaire associé chez Solve. Jouant parfois le rôle du « copilote, ils vous recommandent la route à suivre, vous préviennent des virages et vous évitent les ornières. Leur intervention sécurise, dans les situations complexes, le processus de mise en œuvre des mesures qui ont été malheureusement rendues nécessaires par les difficultés de l’entreprise » salue l’administrateur judiciaire.

Pour cause, « disponible 24h/24, 7jours/7, l’équipe est réactive et technique » explique Stéphane Vermue, administrateur judiciaire associé chez RéAJir qui travaille régulièrement avec Laurent Grisoni et Etienne MASSON. « Ils font preuve d’humilité, d’une implication personnelle exceptionnelle et disposent d’une solide expérience  ». Le résultat : « vous n’avez jamais de mauvaise surprise avec eux ! » ajoute l’administrateur judiciaire.

Récemment intervenus dans les restructurations de Agatha, du groupe Kidiliz ou encore Alinéa, , l’équipe allie, finesse d’exécution et intelligence dans les relations humaines.

En effet, apaisante et rigoureuse, elle « accélère les procédures et évite les contentieux par la qualité de leur dialogue social » salue Florent Hunsinger, administrateur judiciaire associé chez Solve qui a beaucoup travaillé avec Etienne Masson. Et pour cause, loin des avocats qui donnent des conseils théoriques, « ils fournissent des recommandations pratiques, directement exploitables » confie l’administrateur judiciaire.

Intervenants dans une phase difficile pour les entreprises et leurs salariés, leur métier implique force de conviction et pédagogie. Loin des clivages qui peuvent exacerber les relations sociales lors de la mise en place d’une restructuration, l’équipe est dans la recherche du consensus et de la solution. S’inscrivant « dans une démarche constructive, sachant être fermes, tout en restant consensuels pour éviter autant que possible le conflit » rapporte Arnaud Moussatof, les avocats imposent un style fait, d’humilité et de respect des parties.

Depuis Paris et Nantes, le cabinet rayonne en small et midcap et se montre en large cap

Basé à Paris, mais présent aux côtés des entreprises en région depuis toujours, le cabinet a choisi de développer un ancrage à Nantes, une ville qui rayonne sur le Grand Ouest de la France, désireux « d’être au plus près des acteurs locaux » nous confient les avocats.

Intervenant principalement pour des entreprises de 50 à 500 salariés, l’équipe est également mandatée pour intervenir sur des restructurations sociales en large cap, comme elle l’a fait dans les dossiers du groupe Kidiliz ou Alinéa, et gérer des contentieux collectifs de masse. Parfois aux côtés d’avocats d’affaires dénués de pratique sociale, souvent aux côtés des dirigeants des entreprises en difficulté et des organes de la procédure, ils interviennent également au service et des repreneurs.

Animé par deux associés qui travaillent ensemble depuis plus de 15 ans, Laurent Grisoni et Etienne Masson peuvent également compter sur l’implication de Coralie Dupin et Aurélien Orsini qui ont intégré le cabinet au second semestre 2020. Moins visibles que d’autres grandes firmes, l’équipe s’est forgée une solide réputation dans les restructurations sociales et est prête à affronter les défis que la période impose.

Par Cyprien de Girval

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.