Implanté à Lyon, mais également en Île-de-France, le Groupe L’Art De Construire s’est affirmé comme un acteur de choix sur le marché français de la promotion immobilière et de la construction. Le Groupe possède des filiales in bonis tandis que d’autres sont placées sous la protection du Tribunal de commerce dans le cadre d’une procédure de redressement judiciaire. C’est dans ce contexte que le Groupe recherche activement des candidats à la reprise.

L’Art De Construire, un acteur de choix sur le marché de la promotion immobilière et de la construction en France

Fondé en 1984 par son Président actuel, Gérard Bailleul, L’Art de Construire, basé en région Auvergne Rhône-Alpes, est spécialisé dans la promotion immobilière et la construction. Depuis 2005, Gérard Bailleul a entamé un processus de développement d’activités complémentaires en filialisant différents services et en ayant fait l’acquisition de sociétés de différents secteurs. C’est ainsi que le Groupe, à la double casquette Constructeur Promoteur Immobilier, s’est enrichi d’un pôle ingénierie, production, immobilier et centre d’affaires. Une filialisation par branche et par région lui a permis de se rapprocher de ses clients et de développer la performance par la spécialisation.

Avec une présence nationale, L’Art De Construire est un acteur reconnu en France avec près de 800 bâtiments réalisés dans le domaine de l’immobilier d’entreprises, de l’hospitalier, de l’hôtellerie, des maisons de retraite et du logement.

Informations utiles aux repreneurs

Certaines filiales du groupe sont in bonis tandis que d’autres ont sollicité le bénéfice d’une procédure de redressement judiciaire, la holding étant placée sous la protection du Tribunal de commerce de Lyon dans ce cadre. Le groupe dispose d’un stock significatif de fonciers principalement logés au sein de filiales, hors procédure.

Les sociétés placées en redressement judiciaire disposent d’un effectif de 15 salariés tandis que l’effectif consolidé du Groupe s’élève à 28 salariés. Le chiffre d’affaires consolidé réalisé pour l’année 2019, concernant les sociétés en redressement judiciaire, s’élève à 9,4 millions d’euros tandis que celui du Groupe s’élève à 18,5 millions d’euros.

Un appel d’offres a été lancé par Me Alain Niogret, administrateur judiciaire en charge du dossier. L’accès au dossier de présentation peut être obtenu auprès du cabinet BCM sur demande écrite motivée justifiant d’une capacité financière, industrielle et commerciale adaptée, après régularisation d’un engagement de confidentialité.

Les repreneurs ont jusqu’au mardi 1er juin à 14 heures pour déposer une offre de reprise.

Par Caroline de Bonville

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.