fondeville

Le groupe de BTP perpignanais Fondeville été placé en redressement judiciaire par le Tribunal de commerce de Montpellier le 9 octobre 2018 à la suite d’une forte baisse de son chiffre d’affaires depuis 2015, en raison notamment d’un contexte difficile.

La crise du BTP a frappé de plein fouet cette entreprise familiale fondée il y a plus d’un siècle et considérée comme l’un des plus gros indépendants français du secteur. Dirigée par Raymond Fondeville, c’est à elle que l’on doit notamment la nouvelle gare Montpellier Sud de France ou encore le Murena à Narbonne !

Selon Les Echos, l’entreprise a souffert du contexte de crise associé à des conditions météorologiques défavorables ayant engendré de nombreux retards de chantiers et n’ayant pas permis d’atteindre les objectifs de chiffre d’affaires attendus. Début 2018, le groupe Fondeville a traversé de graves tensions de trésorerie ayant impacté ses activités.

280 salariés seraient concernés par cette procédure de redressement judiciaire qui n’impacterait pas les activités de promotion immobilière et d’hôtellerie.

Par Bastien de Breuvand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.