Racine avocats

Mayday est parti à la rencontre de professionnels du retournement et a décidé de vous les présenter. Plus qu’un portrait, c’est aussi un lien privilégié que Mayday noue avec eux, afin qu’ils participent à promouvoir les bonnes pratiques du retournement d’entreprises. Aujourd’hui, nous sommes heureux de vous présenter l’équipe parisienne Restructuration, prévention et traitement des difficultés du cabinet Racine qui intègre Mayday Community.

Créé en 1981, le cabinet Racine compte aujourd’hui 72 associés, 218 avocats et 7 bureaux. Avec 50 % de son activité consacrée au contentieux, la structure accompagne ses clients dans toutes les étapes de la vie des affaires. Un cabinet français composé « dentrepreneurs dotés dune identité forte portée par des valeurs humaines qui nous élèvent : fidélité, travail, amitié et courage » selon Hélène Bourbouloux, administrateur judiciaire chez FHB.

Racine restructuring

Revendiquant une vision à 360°, le département restructuring du cabinet Racine accompagne des entreprises pour prévenir ou traiter les difficultés économiques et financières qu’elles rencontrent. Les associés — Antoine Diesbecq, Laurent Jourdan et Emmanuel Laverrière— accompagnés d’une dizaine de collaborateurs, interviennent ainsi pour le compte de débiteurs ou d’actionnaires (Presstalis, IKKS, Marianne, Guy Degrenne, Terreal), de créanciers (Orchestra-Prémaman, Arc International et Grands Moulins de Strasbourg), ou encore de repreneurs (Brandt, Fram et Cauval), aux côtés du département banque-finance dirigée par Barna Eva et de leur équipe sociale.

« Sur le marché des cabinets français, c’est l’une des toutes meilleures équipes » Marc Santoni, Avocat Associé Santoni & Associés

Antoine Diesbecq

« Lobjectif de la création de cette équipe était datteindre une taille significative afin d’être en mesure de traiter des dossiers parmi les plus importants de la place avec lensemble des compétences requises », expliquent les associés. Régulièrement sollicitée dans des dossiers d’envergure, notamment dans des cas de restructurations industrielles ou de restructurations de dette de LBO, l’équipe dispose d’une large palette de compétences allant de l’assistance en phase amiable, comme judiciaire, aux débiteurs, aux repreneurs et aux investisseurs et également dans les contentieux complexes.

Confiance, créativité et fidélité 

« Compte tenu de nos différents parcours, l’équipe est aujourdhui reconnue pour ses qualités opérationnelles et ses positions doctrinales », assurent les associés. Marc Santoni, avocat associé chez Santoni & Associés témoigne : « Sur le marché des cabinets français, cest lune des toutes meilleures équipes ». Un département performant qui repose sur la complémentarité de ses associés. Arrivé dans les rangs de cette maison française en 2003, Antoine Diesbecq est l’une des figures phares du cabinet Racine. Ses principales qualités selon ses clients ? Sa courtoisie, sa rigueur, son aisance à jongler entre conseil et contentieux et sa capacité à nouer des relations de confiance avec ses clients. Témoin du lien privilégié qu’il s’emploie à construire avec chacun de ses interlocuteurs, Sebastien Reinbold, PDG de la société Fillon Technologies, l’assure : « les compétences dAntoine Diesbecq dépassent laspect purement technique. Il est très à l’écoute et sait prendre en compte les commentaires et les observations de ses clients. Il est également très ingénieux et créatif », une créativité à la hauteur de son expérience. Outre sa présence sur des dossiers d’envergure notamment en contentieux des affaires, l’avocat, inscrit au barreau de Paris depuis 1983, multiplie les responsabilités dans différentes Laurent Jourdanorganisations. Pendant plusieurs années, il aura, entre autres, présidé la commission Entreprises en difficultés de l’Ordre des avocats du barreau de Paris et co-présidé la Commission Entreprises en Difficultés de l’A.C.E. « Que ce soit dans la négociation ou dans le conflit, il sait prendre de la hauteur, poursuit Sebastien Reinbold. Il ne perd jamais ses nerfs ».

Un trio singulier

Un caractère qui lui a permis de bâtir autour de lui une équipe composée de professionnels fidèles. La preuve : Emmanuel Laverrière — devenu associé du cabinet Racine en 2008 — qui a eu l’occasion de démontrer son savoir-faire à travers plusieurs dossiers complexes, travaille à ses côtés depuis près de 20 ans. Les deux hommes forment avec Laurent Jourdan, arrivé en 2013 après avoir exercé chez Lefèvre Pelletier et Wragge & Co, un trio singulier.

« Laurent Jourdan sest montré à la fois humain, bienveillant, à l’écoute. Il se souciait véritablement du sort de lentreprise » Michèle Benbunan, Ex-Présidente de Presstalis

« Antoine Diesbecq et Laurent Jourdan sont deux profils résolument différents », confirme Marc Santoni, qui a eu l’occasion de côtoyer Laurent Jourdan sur des dossiers récents comme la reprise de la société de prêt-à-porter IKKS par ses créanciers. L’associé du cabinet Racine conseillait alors le fonds d’investissement LBO France. Autre affaire emblématique pour Laurent Jourdan : celle du distributeur de presse Presstalis, contraint, au début des années 2018, d’ouvrir un plan de conciliation pour résoudre ses difficultés financières. Sans doute l’une des restructurations les plus importantes de l’univers de la presse. « On imagine parfois que, dans le cadre dun dossier de restructuration, les avocats sont là pour couper des têtes, témoigne Michèle Benbunan, l’ancienne présidente de Presstalis. Ce nest absolument pas le cas de Laurent Jourdan. Celui-ci sest montré à la fois humain, bienveillant, à averriEmmanuel Laverrièrel’écoute. Il se souciait véritablement du sort de lentreprise. » « En plus d’être très technique, il sait faire preuve dun calme olympien », assure par ailleurs son confrère Marc Santoni. Même constat à l’extérieur de la profession. Pour Hélène Bourbouloux, Laurent Jourdan s’impose sur la scène du restructuring comme un véritable « deal maker ». « Il est pragmatique, raisonnable et capable daccompagner aussi bien un actionnaire fonds dinvestissement quun repreneur industriel étranger, mais aussi des grands groupes ou des PME dans des secteurs variés (presse, automobile, retail). »

« Un cabinet d’entrepreneurs dotés d’une identité forte portée par des valeurs humaines qui nous élèvent : fidélité, travail, amitié et courage » Hélène Bourbouloux, Administrateur Judiciaire chez FHB

Réputé pour son caractère jovial, « Laurent Jourdan sait bien vivre et apprécier la générosité de la nature que ce soit dans le soleil du Maroc ou les gourmandises terrestres, cest un épicurien joyeux », confie Hélène Bourbouloux. Au-delà de ses qualités humaines, l’homme est reconnu pour sa capacité à prendre en considération le collectif et à mettre en lumière les compétences des collaborateurs qui l’entourent. « Il sait très bien travailler en équipe, témoigne d’ailleurs Hélène Bourbouloux. Que ce soit en animant et valorisant la sienne ou en sintégrant dans dautres avec des confrères. Il est ultra loyal, indépendant dans ses vues et humble ».

« Que ce soit dans la négociation ou dans le conflit, il sait prendre de la hauteur, poursuit Sebastien Reinbold. Il ne perd jamais ses nerfs » Sebastien Reinbold, PDG de Fillon Technologies

Et ce ne sont pas les membres de l’équipe qui diront le contraire comme Lisa Ducani – considérée par Marc Santoni comme « une très bonne technicienne » – qui a intégré le cabinet en 2014 et qui travaille aujourd’hui en étroite collaboration avec Laurent Jourdan ou encore Julie Molinié, Counsel, Polina Bogoyavlenskaya, Marion Mas, Edern Lagadec, Pierre Azan, Hélène Payen et Margaux Mouclier. Une équipe « formidable », selon Michèle Benburan, pointant du doigt non seulement les Barna Evvacompétences techniques des avocats du cabinet mais aussi leur capacité à faire preuve de pragmatisme et à prendre en compte la dimension psychologique de la situation. « Les collaborateurs doivent savoir travailler en mode projet et posséder un sens de l’écoute, note l’un des associés. Il est essentiel pour nous quils soient aussi sympathiques et quils aient de lhumour. Cest important pour conserver la cohésion actuelle de notre équipe » souligne les associés. Souhaitant adopter une approche moderne, les avocats du cabinet cherchent sans cesse à innover, aussi bien dans les techniques mises en oeuvre que dans les outils utilisés pour traiter et prévenir les difficultés. « Un de nos atouts est par ailleurs de pouvoir travailler avec l’équipe dédiée au droit social dont lexpertise est particulièrement pointue et reconnue dans des contextes de difficultés des entreprises », poursuivent les associés, avant de rappeler que l’ensemble des départements du cabinet peuvent être mis à contribution pour traiter n’importe quelle opération de restructuration.

Par Capucine Coquand, Quintessence Portraits, pour Mayday Mag

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.