AlixPartners

Mayday est parti à la rencontre de professionnels du retournement et a décidé de vous les présenter. Plus qu’un portrait, c’est aussi un lien privilégié que Mayday noue avec eux, afin qu’ils participent à promouvoir les bonnes pratiques du retournement d’entreprises. Aujourd’hui, nous sommes heureux de vous présenter le cabinet AlixPartners qui intègre Mayday Community.

Fondé en 1981 dans le Michigan par Jay Alix, AlixPartners est, depuis ses origines, pionnier en matière de restructuration d’entreprises. Disposant de 24 bureaux à travers le monde, la firme américaine figure aujourd’hui comme l’un des premiers cabinets de conseil en restructuration. Intervenant autant en phase amiable, qu’en phase judiciaire, aussi à l’aise lors de restructurations financières, organisationnelles, stratégiques ou sociales, que lors de reprises, AlixPartners est un cabinet de conseil tout terrain, capable d’appréhender rapidement des situations complexes et sachant mêler « l’agilité des boutiques et la puissance des firmes américaines » pour Fabienne Beuzit, avocat associé chez Jones Day.

L’équipe est dirigée par Sophie Barbé, ex-KPMG et Natixis, ayant également mené de nombreuses missions de management de transition dans l’industrie, et par Laurent Petizon, « une personnalité brillante » pour Laurent Assaya, avocat associé chez Vivien & Associés, et l’un des associés fondateurs d’AlixPartners. Elle compte deux directeurs, Fabien Terraillot, un ancien de la direction générale des entreprises, et Arnaud Le Net qui a travaillé chez Deloitte et dans l’industrie. A leurs côtés, Aynard de Chevron Villette et Christophe de Robien interviennent respectivement en qualité de Senior Vice-Président et Vice-Président et ont tout deux été formés chez Eight Advisory. Avec l’arrivée récente de deux nouveaux consultants, Emmanuel Camp et Nicolas Chabot, l’équipe compte donc 8 personnes exclusivement dédiées à l’activité retournement des entreprises.

L’appui précieux du réseau AlixPartners

Fonctionnant en réseau et s’appuyant sur des seniors advisors, l’équipe montre une connaissance fine de l’écosystème du restructuring, tout en étant capable de faire monter des experts métiers dans toutes les industries. « On revendique avoir de véritables expertises sectorielles au sein du cabinet qui permettent de proposer des approches pointues. On sait travailler en équipe. Et comme on a tous des expériences différentes, nous sommes capables d’avoir une bonne vision des attentes des parties prenantes » nous confie Sophie Barbé.

Sophie Barbé

Une expertise sectorielle revendiquée et « bien réelle » pour Arnaud Gayet, principal chez Ares Management qui les a rencontrés alors que son fonds venait de prendre le contrôle d’une société sous LBO sous-performante. « On a voulu un conseil spécialisé qui puisse faire un audit opérationnel et stratégique de la société. Ils ont mis en place plusieurs actions amenant à faire baisser d’un tiers le besoin en financement, nous ont aidés à rassurer les parties prenantes en phase de diagnostic opérationnel et financier et ce de manière très pragmatique et efficace. Ils sont à la fois en support sur des projets opérationnels et sont présents sur la partie financière de gestion de la trésorerie. Ce qu’ils avaient estimé pouvoir faire, ils l’ont délivré ».

Sophie Barbé, une main de fer dans un gant de velours …

Sophie Barbé, Managing Director et co-responsable de la pratique restructuring, est une professionnelle aguerrie disposant d’une large expérience. Celle qui « a fait tous les métiers du restructuring » a « une énergie de dingue » nous prévient Fabienne Beuzit. « Créative et sachant trouver des solutions pratiques, elle sait parler aux fournisseurs, aux salariés, ainsi qu’aux actionnaires et aux dirigeants et a une capacité d’anticipation assez rare … ». Une personnalité « atypiquequi ne dit pas blanc quand c’est noir » et qui est réputée pour son franc parler, insiste l’avocate.

Après avoir commencé sa carrière il y a presque 20 ans aux côtés de Nicolas de Germay, alors dans l’audit financier chez KPMG « j’ai fini par basculer chez Natixis aux affaires spéciales où je suis restée 3 ans côté prêteur ». Puis, alors que des circonstances familiales l’amènent en Pologne, elle y exerce en tant que « DAF par intérim avec une grosse dimension réorganisation » pendant 3 ans. « J’ai ensuite travaillé pour plusieurs administrateurs judiciaires notamment dans le cadre de missions d’administrations provisoires et je suis revenue chez KPMG avec Pascal Bonnet. Mais l’opérationnel m’a manqué, alors j’ai redémarré chez Mutares où j’ai fait la fermeture de Pixmania, avant d’intégrer AlixPartners ».

A l’aise en conseil, ils se révèlent dans l’opérationnel

Si les consultants d’AlixPartners accompagnent leurs clients dans toutes les problématiques de réorganisation, dans des contextes aussi variés que complexes, ils assument leur position de conseil : « nous ne réalisons pas d’Independant Business Revue, car nous ne sommes pas indépendants » nous précise Sophie Barbé.

AlixPartners Paris

L’équipe intervient en conseil, en phase amiable comme judiciaire, aussi bien côté débiteur que repreneur.  « Ils savent prendre des mandats sociaux ou de direction financière par interim » nous rappelle Fabienne Beuzit. « Ils peuvent produire le chiffre et mettre en œuvre la restructuration de façon opérationnelle » abonde Laurent Assaya, mais surtout « ils n’hésitent pas à prendre des positions non consensuelles et à les assumer » poursuit-il, ce qui est rendu possible par « l’excellent relationnel de Sophie Barbé » selon Fabienne Beuzit, qui nous indique qu’« elle fait passer beaucoup de chose par l’humour et sait inspirer confiance ».

Les réorganisations sociales, un pôle important

Maîtrisant parfaitement la mise en œuvre de PSE, ils interviennent de concert avec les avocats spécialisés aux côtés des entreprises. « Réactivité, pertinence et efficacité » sont les trois mots qui reviennent dans l’esprit de Christelle Roge, Vice-Présidente People & Culture chez Technip FMC qui a travaillé avec eux dans le cadre de la scission d’une partie du groupe. « Ils ont assuré les aspects sociaux et d’organisation d’un important projet. Ils sont rapides, ne comptent pas leurs heures et assurent le service après-vente ».

Traitant une grosse dizaine de dossiers par an, l’équipe s’est fait remarquer sur plusieurs importants dossiers de place, même s’il lui arrive d’intervenir sur de plus petits dossiers. « Notre cœur de cible est l’entreprise de plus de 300 millions d’euros de chiffre d’affaires » précise Sophie Barbé. C’est ainsi qu’après s’être récemment distinguée sur les dossiers NextiraOne, CGG, Toys’R’Us et Whirlpool, pour le compte d’entreprises du retail ou de l’industrie et pour une clientèle de fonds d’investissement « deux secteurs que l’on affectionne particulièrement » fait remarquer Sophie Barbé, l’équipe est également intervenue dans le dossier Biom’Up.

La recette du succès ? Prenez une bonne dose de travail, ajoutez-y une équipe agile dans une structure taillée pour les gros dossiers, ainsi qu’une parfaite connaissance du terrain … c’est peut-être ça la signature AlixPartners !

Par Cyprien de Girval

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.