Entreprises en difficulté

Comme chaque semaine, Mayday fait sa revue des principales actualités des entreprises en retournement couvertes par la presse. Au programme cette semaine, Têtu qui se redresse, l’industrie du jouet qui se re-invente, Maranatha la tête dans les étoiles, Du Bruit dans la Cuisine qui dépose son bilan et bénéficie de six mois pour se faire entendre et, enfin, Ascoval qui revient sur le devant de la scène !

Têtu se redresse 

La semaine a commencé avec de bonnes nouvelles, puisque le média d’actualité d’Orange met en lumière les bons chiffres du magazine Têtu qui sort de son redressement judiciaire. Le magazine LGBT totaliserait 1 million de visiteurs uniques mensuels et bénéficierait d’un nombre d’abonnés en forte croissance.

L’industrie du jouet se re-invente

L’industrie du jouet a dû faire face a d’importantes procédures collectives l’an dernier. Une bonne nouvelle donc, puisque LSA conso se fait l’écho des nouveaux concepts développés par les enseignes de l’industrie du Jouet pour trouver une nouvelle croissance.

Ca chauffe pour Ascoval

Ca chauffe pour l’Acierie Ascoval dont tout le monde s’était fait l’écho il y peu de sa reprise par Altifort. C’est une annonce pour le moins surprenante, reprise notamment par Le Figaro, Boursorama ou encore Les Echos, Altifort n’a pas réussi à obtenir les fonds nécessaires pour opérer cette reprise. Pour mémoire ce dernier devait apporter 10 M€ en fonds propres et 25 M€ en financement obligataire. Une audience est prévue dans les tous prochains jours.

Maranatha la tête dans les étoiles

Comme nous nous en sommes fait l’écho dans nos colonnes, c’est par un communiqué de presse du 19 février 2019 que l’Autorité de la concurrence officialise son autorisation du rachat de certains actifs du groupe hôtelier Maranatha par la société Colony Capital, spécialiste de l’investissement immobilier. Une information reprise notamment par Boursorama.

Du Bruit dans la Cuisine a six mois pour se faire entendre

Enfin, Les Echos nous indique que l’actuel propriétaire de l’enseigne d’ustensile de cuisine disposant de 34 magasins en succursale, Du Bruit dans la Cuisine, actuellement en période d’observation a six mois pour se faire entendre et cherche un repreneur. La crise des Gilets Jaunes est pointée du doigt.

Par Cyprien de Girval

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.