Fiducial Legal

Le cabinet d’avocats Fiducial Legal by Lamy muscle son département « traitement des difficultés des entreprises » avec l’arrivée de Charles Neuvy. Venant renforcer une pratique animée par Philippe Genin et composée de Dehlila Micoud, Mathias Vuillermet en contentieux, Sébastien Ardillier en social et du professeur Nicolas Borga, le cabinet d’avocats se dote d’une équipe de choix sur la place lyonnaise. Pouvant compter sur les départements M&A menés par Eric Baroin et bancaires animés par Gérard Legrand à Lyon et Aude Manterola à Paris, Fiducial Legal by Lamy s’impose sur la capitale des Gaules … et au-delà !

Fondé en 1965 par le mythique trio Bruno Lamy, Pierre Veron et Alain Ribeyre, ce n’est pas un hasard si le restructuring est, comme le rappelle Philippe Genin, une « matière historique du cabinet » d’avocats membre du même groupe que la banque Thémis.

Une équipe lyonnaise solide techniquement, présente sur tout le territoire français

Fort d’une soixantaine de praticiens, Fiducial Legal by Lamy figure parmi les principaux cabinets de la Capitale des Gaules, ce qui permet à la firme, présente à Lyon comme à Paris, de s’impliquer aux côtés d’entreprises « partout en France » comme le rappelle Dehlila Micoud. Pouvant compter sur les pratiques développées par Eric Baroin en M&A, Gérard Legrand et Aude Manterola en banque finance, Mathias Vuillermet en contentieux et Sébastien Ardillier en social, l’équipe restructuring animée par Philippe Genin dispose également de l’expertise du professeur Nicolas Borga, directeur du master ALED de l’Université Jean-Moulin Lyon 3 et universitaire bien connu du monde du restructuring. Aux côtés de Dehlila Micoud, présente dans l’équipe depuis 2013 et avec qui il formera un duo, Charles Neuvy apportera ainsi « sa parfaite compréhension de l’analyse financière des entreprises et continuera de renforcer la connaissance intime que le cabinet a de l’écosystème du restructuring lyonnais » indique Philippe Genin.

Après une dizaine d’années passées aux côtés d’Eric Bauland et Alain Niogret, administrateurs judiciaires chez BCM, et Eric Etienne-Martin et Olivier Buisine, administrateurs judiciaires chez AJUP, Charles Neuvy a choisi d’être « aux côtés des entrepreneurs dans les bons comme dans les mauvais moments ». Car, en effet, rompant avec la pratique rhône-alpine séparant les avocats conseils des avocats contentieux, Fiducial Legal by Lamy intervient dans toutes les phases de la gestion d’une crise au sein d’une entreprise. Revendiquant volontiers un côté « freudien : on prend les douleurs du chef d’entreprise sur les épaules, on est à ses côtés. On le conseille dans les phases amiables et judiciaires ; on le protège dans les phases contentieuses » insiste Philippe Genin.

Taillée pour accompagner de belles PME et ETI

Récemment intervenu dans les dossiers Toupargel, Mory, Altia ou encore Saira Seats « un dossier d’administration provisoire passionnant », Charles Neuvy apporte son expérience à une équipe qui intervient déjà sur plusieurs dizaines de dossiers chaque année aux côtés de belles PME et ETI, comme ce fut récemment le cas notamment aux côtés du groupe Mérieux et Noalys sur des opérations de croissance externe, sur les contentieux post-procédure de Toupargel ou encore dans le dossier Fleuriot.

A la croisée des intérêts contradictoires entre les dirigeants, les actionnaires, les créanciers et les salariés, animés par la flamme des entrepreneurs, les avocats assistent à une crise économique sur-réaliste où la chute du PIB s’accompagne d’une diminution du nombre de procédures collectives. S’interrogeant sur une situation où « les entreprises s’endettent via les Prêts Garanties par l’Etat (PGE) pour combler leurs pertes, au lieu de s’endetter pour investir », l’équipe se prépare à une « drôle de guerre » où les entreprises souffrent mais ne se soignent pas, alors que la « clé réside dans l’anticipation et la prévention ».

Proposant une offre full-service en droit des affaires, taillée pour accompagner de belles PME et des ETI, ainsi que leurs repreneurs, l’équipe restructuring du cabinet lyonnais ne devrait pas manquer de faire parler d’elle à l’aune d’une crise économique que l’on peut anticiper longue et puissante.

Par Cyprien de Girval

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.