Emmanuel Drai

Le mercato des avocats spécialisés dans le retournement d’entreprises bat son plein, alors que la France et le monde se préparent à une importante augmentation des procédures collectives. Après l’arrivée de Guilhem Bremond chez Paul Hastings et celle d’Hector Arroyo chez Backer & Mackenzie, c’est au tour d’Emmanuel Drai de rejoindre le cabinet français Simon & Associés et de venir ainsi compléter une équipe importante composée de Jean-Charles Simon, Philippe Saigne, David Pitoun, Marie Robineau, Sophie Nayrolles et Kristell Quelennec. Il vient dans ce mouvement accompagné de sa collaboratrice Sarah Kacel.

Après avoir commencé sa carrière en 1991 au sein du prestigieux cabinet Gide Loyrette Nouel, être devenu associé du cabinet Sokolow, Dunaud, Mercadier & Carreras, Emmanuel Drai a ensuite décidé d’intégrer les cabinets anglo saxons et est devenu à moins de 40 ans equity partner et Global co-chair de la pratique Securities Litigation & Professional Liability du cabinet international Latham & Watkins. Associé co-fondateur d’Advocacy 4 et de Drai Forget Boché Dobelle, cabinets dédiés aux restructurations industrielles et financières, Emmanuel Drai est un avocat reconnu dans le traitement des difficultés des entreprises, des restructurations industrielles et financières. Il est intervenu récemment auprès de Jean-Charles Naouri dans le cadre de la décision de mettre Rallye sous la protection du Tribunal de commerce, de la restructuration financière et capitalistique d’Alès Groupe, du refinancement de Devernois, de la restructuration financière d’un groupe lyonnais leader international de son marché, dans le dossier Orapi auprès d’un repreneur et il intervient dans le dossier ALTEO aux côtés de l’actionnaire.

A classer dans la catégorie des « deal maker », Emmanuel Drai accompagne essentiellement les entreprises et leurs actionnaires industriels ou financiers, en procédures amiables, en procédures collectives et lors de leurs opérations d’adossement ou de refinancement. Stratège et lucide, à l’aise avec les enjeux économiques de ses clients, réputé habile dans la négociation tout en assumant parfaitement les situations conflictuelles, le quinquagénaire est à la fois expérimenté et ambitieux.

Séduit par l’opportunité « d’avancer ensemble », Jean-Charles et François-Luc Simon saluent son approche « entrepreneuriale et transversale des dossiers », sa capacité à « pratiquer aussi bien le contentieux que le M&A », son caractère « profondément humain » et sa « capacité à écouter les autres » qui sont autant de qualités maitresses dans tout dispositif d’intervention dédié à la gestion de situations tendues.

Emmanuel Drai est quant à lui convaincu que la crise actuelle nécessite « pluridisciplinarité », une importante « capacité de production » et une empreinte géographique étendue.  Il estime, qu’à ces qualités Simon Associés ajoute un esprit entrepreneurial et innovant, ce qui fait de Simon Associés «la plateforme pertinente pour apporter des solutions aux ETI, PME et Large Caps ».

Fondé en 1992, Simon Associés est un cabinet d’avocats d’affaires crée à Paris, qui dispose de bureaux intégrés en province et d’un réseau structuré baptisé Simon Avocats. Il offre une couverture nationale avec des implantations à Paris, en Auvergne-Rhône-Alpes (Lyon, Saint-Etienne, Clermont Ferrand,), dans les Haut de France (Lille), dans le Grand-Est (Metz), en Occitanie (Montpellier), en Provence-Alpes-Côte-d’Azur (Marseille et Aix en Provence), en Normandie (Caen, le Havre), dans les Pays de la Loire (Nantes), en Nouvelle-Aquitaine (Bordeaux), ainsi qu’à Fort-de-France.

Au service des entreprises, des dirigeants ou de leurs actionnaires, et de leurs activités, Simon Associés compte aujourd’hui en France 20 associés et rassemble plus de 200 professionnels.

A l’international, le cabinet s’appuie sur un réseau organisé autour de conventions transnationales conclues avec des confrères en Europe (Belgique, Bulgarie, Chypre Estonie, Hongrie, Italie, Luxembourg) ; aux Etats Unis ; dans les Caraïbes (Bahamas, British Virgin Islands) ; en Amérique du Sud (Bolivie, Brésil, Chili, Colombie, Costa Rica, El Salvador, Guatemala, Honduras, Nicaragua, Paraguay, Pérou, République Dominicaire, Vénézuéla) ; sur le continent africain (Algérie, Bahreïn, Cameroun, Côte d’Ivoire, Dubaï, Egypte, Maroc, Oman, RD du Congo, Sénégal, Tunisie) ; en Chine avec un bureau et un partenariat couvrant 65 villes chinoises ; sur le continent asiatique (Arménie, Azerbaïdjan, Cambodge, Corée du Sud, Indonésie, Iran, Singapour, Thaïlande) ; en Inde et à l’Ile Maurice.

Une organisation globale, en France et à l’international, des compétences transversales en restructuring et dans les domaines du droit qui vont compter, une approche entrepreneuriale proche des hommes et du terrain, un cocktail qui devrait permettre d’accompagner les changements nécessaires des prochains mois et d’imaginer des solutions innovantes pour faire face à la crise.

 Par Cyprien de Girval

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.