Indiscrète

Placée en redressement judiciaire le 24 juillet dernier, l’entreprise de lingerie Indiscrète a depuis soulevée les foules qui se sont mobilisées en nombre pour apporter leur soutien à la dernière manufacture de lingerie-corseterie française. Lors de l’audience du 23 novembre, les juges du Tribunal de commerce de Poitiers ont décidé d’attendre janvier 2019 pour rendre leur décision quant à l’avenir de la société poitevine.

Le mois de janvier marque la fin de la période d’observation de six mois ouverte l’été dernier. Depuis quatre mois, l’entreprise a parcouru du chemin ! Un mouvement de solidarité de grande ampleur a mobilisé les consommateurs des quatre coins de France, avec des initiatives locales et nationales, notamment avec le lancement d’une grande vente solidaire en septembre qui a permis de multiplier par six le chiffre d’affaires de l’entreprise sur les quatre semaines de l’opération.

Une mobilisation qui a aussi permis à l’entreprise de se faire connaître, de mettre en avant son savoir-faire 100% Made in France et de susciter l’intérêt d’un candidat à la reprise de l’entreprise et d’un investisseur avec lequel Béatrice Mongella et Christelle Bois, actuelles co-gérantes d’Indiscrète, ont construit un plan de continuation.

La période de deux mois qui s’ouvre doit donc permettre à l’équipe en place d’affiner les contours de ce plan de continuation qui favorisera le rebond de l’entreprise, notamment grâce à un apport financier de 350 000 euros. L’offre de reprise en plan de cession sera également étudiée courant janvier.

Par Bastien de Breuvand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*