new look

L’enseigne de vêtements britannique New Look a pris la décision de fermer 21 boutiques sur les 29 qu’elle détient en France, d’ici 2021. Les boutiques de Calais et de Rouen ferment dès ce week-end, créant la stupeur des salariés concernés. Une décision qui fait suite aux difficultés de l’entreprise outre-manche.

C’est lors d’une réunion du Comité d’Entreprise (CE) qui s’est tenue lundi 10 septembre au siège français du groupe que la nouvelle inattendue est tombée. Selon le site actu.fr, la direction a remis un document aux représentants du personnel, annonçant la fermeture de 21 des 29 magasins français d’ici 2021 et le licenciement pour motif économique de 261 salariés sur les 400 que compte l’enseigne en France. Seuls quelques gros magasins en région parisienne devraient être maintenus.

Au Royaume-Uni, New Look traverse des difficultés qui l’avait notamment amenée à annoncer la fermeture de 60 magasins et la suppression de 980 emplois en mars dernier. Une décision dont personne ne pensait qu’elle allait impacter la France.

Si les salariés peuvent comprendre que l’entreprise traverse des difficultés, ils adhèrent nettement moins à la façon dont les choses se déroulent. La colère gronde dans les magasins où l’on dénonce un procédé « inacceptable et inhumain » qui consiste à annoncer à ses salariés la fermeture immédiate d’un magasin et la perte de son emploi.

Le Syndicat Solidaires Sud demande notamment à la direction de suspendre les fermetures programmées jusqu’à la consultation du Comité d’Hygiène de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT) et du CE qui doit avoir lieu le 17 septembre.

Par Bastien de Breuvand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.