redressement

e Tribunal de commerce de Marseille autorise le quotidien La Marseillaise à poursuivre son activité après l’approbation du plan de continuation proposé par la direction.

Après dix-huit mois de redressement judiciaire, le journal va pouvoir repartir sur de nouvelles bases grâce à l’arrivée de nouveaux investisseurs parmi lesquels le groupe immobilier Quartus et le groupe publicitaire Media qui prévoient d’investir la somme d’1,3 millions d’euros.

Sur les 85 salariés que compte le quotidien, 49 conservent leur poste et participeront à la relance du journal. Une relance qui passe par un rajeunissement avec une nouvelle formule plus dynamique sortie ce mercredi en kiosques ainsi qu’une volonté d’être un véritable quotidien de proximité et d’information mettant en avant les réalités sociales vécues chaque jour par la population.

La distribution du journal sera plus restreinte sur le territoire puisque limitée aux Bouches-du-Rhône et au Var.

Par Bastien de Breuvand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.