Créée en juin 2014 par le Groupe SELNI (fabricant de moteurs électriques) après le départ du Groupe Electrolux de Revin (Ardennes – 08) vers la Pologne, la Société Ardennaise Industrielle a été placée en redressement judiciaire le 3 janvier 2018 par le tribunal de commerce de Compiègne (Oise – 60) avec une période d’observation initialement prévue jusqu’au 14 février 2018.

Devant l’urgence de la situation, les administrateurs judiciaires ont demandé au tribunal un nouvel examen du dossier ce mercredi 24 janvier qui a abouti à une réduction de trois semaines de la période d’observation. Le Pdg de la Société Ardennaise Industrielle, Philippe Vidal, doit trouver une solution d’ici le 30 janvier 2018.

Pour pallier à son départ vers la Pologne, Electrolux avait accepté d’investir 15 millions d’euros dans la création de deux nouvelles lignes de production pour faciliter le lancement de la Société Ardennaise Industrielle, mais le cahier des charges initialement signé pour une commande de 100 000 moteurs par mois n’a semble-t-il pas été respecté, Electrolux s’engageant à commander 20 000 moteurs par mois. Les 180 salariés de l’entreprise seront fixés mardi sur leur sort.

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.