aéronautique

Placée en redressement judiciaire depuis le 31 octobre 2018 par le Tribunal de commerce de Perpignan, la société New EAS, spécialisée dans la maintenance aéronautique, a fait l’objet de six offres de reprise.

L’Indépendant apporte des précisions sur ces six candidatures à la reprise de l’entreprise perpignanaise de 228 salariés. La première offre déposée est celle de la société Israël Aerospace Industrie qui semble être la plus concise, sans qu’il ne soit donné de détails. Une offre de l’entreprise Sky HD Consulting prévoirait le maintien de 95% des salariés et aurait pour projet de mettre en place des synergies sur la partie aéronautique. Dart Aviation Technics est un candidat britannique qui souhaite se concentrer sur la maintenance d’avions militaires et qui possède l’expérience du négoce de matériel aéronautique. Le français La Baule Aviation SAS, spécialiste de l’aviation d’affaires, s’est également manifesté et prévoit de maintenir la totalité des emplois.

Parmi les candidats, nous retrouvons également d’anciens cadres de d’EAS rassemblés sous la structure Aircraft Technical Service, et qui portent le projet de conserver 50% des emplois. Enfin, un repreneur individuel est également en lice, il s’agit de Claude Zambano, ancien de chez Airbus.

Rappelons que l’entreprise a essuyé une perte d’exploitation de plus de 5,5 millions d’euros et a traversé plusieurs situations complexes qui nécessitent aujourd’hui l’arrivée d’un repreneur solide qui permette d’assurer une pérennité sur la durée à l’entreprise.

Par Bastien de Breuvand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*