C’est en 1720 que, fort de son expertise dans l’art de l’horlogerie acquise à Nuremberg, Claude Ballaloud s’installe à Saint-Sigismond, petit village de montagne de Haute-Savoie et forme de nombreux artisans et agriculteurs à ce métier qui consiste à dégager le « collet » des vis à partir de tours appropriés, au service du secteur de l’horlogerie. Le décolletage est ainsi né et consiste précisément à enlever de la matière sur des barres de métal à l’aide d’un outil coupant.

De l’horlogerie à l’automobile en passant par l’électronique, l’électricité et l’électroménager, le décolletage se développe à grande vitesse et connaît un essor particulier durant les 30 Glorieuses.

« Ce développement lui a permis de servir une diversité de marchés mondiaux grâce à l’utilisation de technologies de pointe »

La Vallée de l’Arve, située aux pieds du Mont-Blanc, concentre les 2/3 des entreprises du secteur. Appelée à devenir l’un des 67 pôles de compétitivité consacré à la mécatronique et regroupant 60 000 emplois industriels, 1200 chercheurs et 250 brevets par an, la « Technic-Vallée » rassemble plus de 8000 salariés travaillant dans l’industrie du décolletage.

Une société au développement ambitieux…
Au cœur de cette vallée, l’un des leaders français du secteur fait actuellement parler de lui. Maike Automotive : 1450 salariés engagés dans la fabrication de pièces pour le secteur automobile. Des clients de renom : PSA, Volkswagen, Bosch, General Motors ,… Un marché automobile en plein essor, et un chiffre d’affaire de 240 millions d’Euros, multiplié par dix en dix ans !

L’ouverture d’une procédure de sauvegarde. Maike Automotive a sollicité l’ouverture d’une procédure de sauvegarde et cherche des solutions de rebond. Michel Maire, dirigeant par interim en a la responsabilité. La Confédération des PME suit également le dossier de près et met en garde des conséquences en cascade qu’une aggravation de la situation de l’entreprise pourrait engendrer sur les entreprises de la Vallée.

 

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.