ludendo

Selon une information diffusée par l’AFP, une audience s’est tenue ce mardi au Tribunal de commerce de Paris au cours de laquelle Jean-Michel Grunberg a présenté son plan de continuation. Le tribunal aurait demandé un supplément d’information et reporté l’examen du dossier au 10 septembre 2018.

Le supplément d’information demandé concernerait la partie « commerce en ligne » qui a été ajoutée au dossier et qui doit également faire l’objet d’une offre de reprise.

De son côté, le candidat à la reprise de l’entreprise, le groupe Fnac-Darty, qui avait déposé une offre de reprise de Ludendo, a fait le choix de ne pas soutenir son offre laissant le tribunal se prononcer d’abord sur le plan de continuation proposé par le distributeur de jouets.

Rappelons que le plan proposé par Jean-Michel Grunberg prévoit la fermeture des filiales et magasins non rentables, notamment à l’étranger. Une soixantaine de magasins serait déjà en cours de fermeture.

Le groupe Fnac-Darty, quant à lui, prévoit de conserver la quasi-totalité des magasins et des salariés de La Grande Récré sans toutefois reprendre le passif, estimé à 150 millions d’euros.

Début juillet, les créanciers de Ludendo se seraient prononcés en faveur du plan de continuation porté par M.Grunberg. Affaire à suivre…

Par Bastien de Breuvand

Total
4
Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.