Après l’abandon du projet de reprise d’Ascoval par Altifort début 2019, l’aciérie nordique française a finalement été reprise par Liberty Steel en même temps que l’usine de rails d’Hayange. Il…
Cet article est réservé à nos abonnés Connectez-vousAbonnez-vous