Ateliers des Janves

Les Ateliers des Janves, placés en redressement judiciaire le 31 août par le Tribunal de commerce de Paris, avec une période d’observation de six mois, suscite l’intérêt de plusieurs potentiels repreneurs ou partenaires financiers. Les candidats ont jusqu’au 1er octobre 2018 pour déposer leurs offres.

Créée en 1925 à Bogny-sur-Meuse (08), l’entreprise familiale de 320 salariés et est spécialisée dans la forge et l’estampage de pièces pour l’industrie automobile, mécanique, agricole et ferroviaire. Elle fournit notamment les constructeurs automobiles comme Peugeot, Renault, Volvo ou encore Fiat

Confrontée à l’augmentation des délais d’approvisionnement en acier en raison d’une forte demande mondiale, l’entreprise est fragilisée par un manque de trésorerie également lié à la vétusté de son outil de production.

Avant même son placement en redressement judiciaire, Les Ateliers des Janves avaient fait l’objet de plusieurs marques d’intérêt. Il semblerait que plus d’une dizaine de candidats se soit manifestée depuis la publication de l’appel d’offres, certains auraient même visité l’usine.

Le Tribunal de commerce prévoit d’examiner les offres début novembre.

Par Bastien de Breuvand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.