Cendrillon

Fondé en 1976 par Jean-François Lazartigue, l’établissement haut de gamme a connu une véritable notoriété et a été un des premiers à concevoir des produits de coloration sans amoniaque. Après avoir atteint 10 millions d’euros de chiffre d’affaires, l’établissement a fini par perdre de la visibilité et malgré la qualité de ses produits, l’établissement s’est retrouvé en difficultés financières.

La marque est encore présente dans les grands magasins et au Bon Marché. Le repreneur souhaite capitaliser sur son réseau dans les pharmacies, parapharmacies, parfumeries et grands magasins pour relancer l’activité. Il s’est engagé à maintenir les 37 emplois, la R&D, le site industriel de Trappes et le magasin parisien de l’enseigne.

 De son côté Filorga est un repreneur qui connait une forte croissance. Le groupe réalise aujourd’hui 220 millions d’euros de chiffre d’affaires et ambitionne d’atteindre 300 millions d’euros en 2018 !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.