Entreprises en difficulté

Comme chaque semaine, Mayday fait sa revue de presse des principales actualités des entreprises en difficulté. Au programme cette semaine : l’automobile qui n’en finit pas de nous faire tousser, la presse papier qui fait toujours parler d’elle et enfin Barbie qui va pouvoir continuer de flirter avec Ken !

L’automobile continue de nous faire tousser

Cette semaine encore, les journaux ont évoqué les difficultés rencontrées dans le secteur automobile, notamment à cause de la crise du diesel. Capital, Sud Ouest ont chacun évoqué le placement en redressement judiciaire de la Fonderie du Poitou Fonte, pour laquelle un appel d’offres a été déposé. Le Tribunal a décidé d’aligner son calendrier avec celui de Saint Jean Industrie.

En Haute Vienne, France Bleu, Boursorama, France 3 Régions évoquent le retrait de l’italien OMA de son offre de STEVA, emboutisseur et sous-traitant automobile qui comprend 110 emplois. Un différend serait né en raison du prix du bail.

La presse papier n’a pas finit de faire parler d’elle

Le Parisien se fait l’écho de la mobilisation de personnalités qui ne veulent pas voir disparaitre le quotidien fondé par Jean Jaurès. Di Rosa, Cédric Villani, Jean-Jacques Aillagon expriment ainsi leur soutien à l’Humanité. Quand les uns n’envisagent pas « l’humanité sans l’Humanité », Patrick Le Hyarick, Président du quotidien, considère qu’il s’agit de transmettre l’histoire de la gauche depuis Jaurès et donc une partie de l’histoire de France. Il recherche des entreprises qui auront le sens de la « responsabilité démocratique » et permettront à l’Humanité de survivre …

Barbie et Ken peuvent continuer de flirter

Cette semaine, le journal Les Echos nous rassure, après un lourd plan de restructuration, le fabricant de jouet Mattel a indiqué avoir divisé ses pertes par deux (de 1 Md€ à 500 M€ tout de même). Barbie et Ken ont encore de beaux jours devant eux !

Par Cyprien de Girval

Total
9
Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.