Placé en procédure de sauvegarde par le Tribunal de commerce de Montpellier durant l’été 2017, le négociant Rhodanien Raphaël Michel est entré en négociation avec les candidats à sa reprise.…
Cet article est réservé à nos abonnés Connectez-vousAbonnez-vous