crédit foncier

Née au XIXème siècle et spécialisé dans le financement immobilier, le Crédit Foncier s’apprête à disparaître pour être absorbé par sa maison-mère, le groupe BPCE, deuxième groupe bancaire en France (Banque Populaire Caisse d’Epargne).

La dernière banque spécialisée dans le financement immobilier

C’est donc la dernière banque spécialisée dans le financement immobilier pour les particuliers et les entreprises qui disparaît. Une décision prise par Laurent Mignon, nouveau Président du Directoire de BPCE depuis le 1er Juin, qui succède à François Pérol.

Un modèle qui n’est plus adapté

Depuis quelques années, le Crédit Foncier n’était pas assez rentable et avait vu ses performances réduites notamment en raison de la vague de renégociation des crédits immobiliers et de la baisse des taux. Selon la BPCE, le modèle d’un établissement spécialisé sur le seul segment du financement immobilier n’est plus adapté, notamment parce que les clients ne sont pas bancarisés (ils ne disposent pas de compte bancaire) et que le refinancement se fait exclusivement sur les marchés financiers.

Un redéploiement de l’ensemble des activités du Crédit Foncier au sein du groupe BPCE

La BPCE prévoit donc de redéployer l’ensemble des activités du Crédit Foncier au sein des activités du groupe. Un projet qui lui permettra de s’adapter aux nouveaux usages liés à la digitalisation du secteur bancaire pour contrer la concurrence et mieux répondre aux besoins de ses clients. Parmi les projets, la mise en place de solutions de financement immobilier pour les particuliers avec bancarisation des nouveaux clients et le développement d’une plateforme digitale intégrant un parcours complet de souscription de crédits.

De cette façon, le groupe BPCE entend conforter sa position de leader sur le crédit immobilier en France grâce aux compétences et aux talents des équipes du Crédit Foncier (ses parts de marché sont supérieures à 25%).

Les 2400 salariés ne sont pas oubliés et se verront proposer une solution de reclassement avec plan de formation personnalisé. Pour ceux qui le souhaitent, il sera possible de bénéficier d’un plan de départs volontaires via un Plan de Sauvegarde de l’Emploi.

Par Bastien de Breuvand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.